La démarche d’élaboration du Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) de  la commune de Taninges suit son cours. Fred G a intégré une première réunion en juin dernier, en mairie en tant que représentant de notre association. Il souhaiterait maintenant faire un maximum de propositions lors de la prochaine réunion (probablement mi-septembre).  Pour cela un document collaboratif a été créé et administré par un groupe restreint du conseil d’administration de l’association.  Un premier jet a ensuite été présenté aux adhérents de l’association, qui ont pu y intégrer leurs remarques et commentaires. Le document ainsi réalisé est donc le fruit d’un travail collaboratif , il a également nécessité quelques heures de recherche et la lecture d’autres plans (PADD) réalisés par d’autres communes ou communautés de communes françaises. Aussi d’autres idées et envies ont vu le jour pour Taninges, mais n’ont volontairement pas été intégrées dans ce document, du fait qu’elles ne rentraient pas dans le cadre des 5 objectifs proposés par le cabinet d’urbanisme.

Nous sommes conscients que ce modeste document pourra soulever quelques réactions ou polémiques mais les propositions qu’il contient sont le reflet des attentes d’habitants de la commune de Taninges. Ainsi aux élus ou futurs élus de la commune de se saisir de ces propositions ou non pour les années à venir.

Il vous est toujours possible de déposer des commentaires ou réactions sur le site après  lecture de ce document (voir en bas de page) ou de nous envoyer vos infos et commentaires à cette adresse @mail: asso@labrouetteetlepanier.fr

Bonne lecture !

Premières propositions pour le PADD de Taninges

2 Comments

  • sylvie dit :

    bravo pour ces premiers éléments de rédaction…
    j’espère que votre contribution permettra l’échange et favorisera la réflexion autour d’un projet ambitieux pour notre commune et surtout à la hauteur des ses atouts

    EN CE QUI CONCERNE LE POINT1 , IL ME SEMBLE Q’UNE étude D’URBA AVAIT été LANCéE POUR éTUDIER UN AMéNAGEMENT DU BOURG, SUR QUEL PéRI7TRE? A QUOI A_T_ELLE CONDUIT? UN PROJET, RIEN DE CONCRET?
    Il y a dans le rumeur un projet de déviation entre la fleuriste et le carrefour du boucher…l’idée pourrait être étudiée, là aussi je ne sais pas ce qu’il en est.
    En ce qui concerne le Praz de Lys, j’irai jusqu’à dire que la station doit à tout prix jouer sur la complémentarité des stations voisines, plus grosses et pus »chics » et tirer l’épingle de son jeu sur ce tableau, famille, locaux, ou budget réduits, même si une semaine au Praz de Lys reste encore hors de portée de tout un chacun, mais serait s’en rapprocher. Pour se faire l’enjeu reste de concilier développement et investissement raisonnable, sachant que par définition se sont les résidents permanents, qui financent en gde partie les infrastructures. Il y a plein d’idées à imaginer ou reste à innover, ce qui n’est pas la caractéristique première de notre commune!!!
    coté transport, pourquoi ne pas matérialiser et mettre en oeuvre un pédibus, des navettes pour samoens (piscine) Saint Jeoire…(transport à la demande, profiter du grand genève pour être sur des ligne de transport à la demande plus lointain ou de mobilité durable, il y a de grandes réflexions en ce moment sur le grand genève pour structurer les déplacements jusque dans l’agglos. Ne croyons pas que nous sommes juste concerné par quelques frontaliers (cb à Taninges?), c’est notre localisation en couronne de l’agglo qui sera notre atout et ne doit pas être la perte du visage de notre territoire, il faut donc anticiper ces flux futurs de nouveaux résidents qui immanquablement viendront chercher un cadre de vie ici et de l’habitat. anticipons ces étapes et organisons donc notre territoire en conséquence pour ne pas se trouver devant le fait accompli sans en avoir anticiper son organisation spatiale et de services (voirie, réseau distribution, structuration enfance/santé…). Taninges est un petit bourg, mais les territoires voisins bouillonnent de projets, sachons regarder à coté pour harmoniser notre gestion du territoire.
    L’idée du Lac de Montessuit est séduisante, là encore l’augmentation des flux par contre est prévisible (a Morillon les gens viennent de plus en plus de thyez, Marignier,…) un telle idée nécessite d’organiser de vrais projets/compatibles avec le maintien de milieux riches (pour les quelques visitants et les espèces naturelles)…pour que ce ne soit pas une idée mal développée. Ma vision du territoire me pense à croire que l’avenir de Taninges eSt en regardant autour de nous et en cO-construisant, en s’éloignant d’une vision jacquEmo/jacquemarde. Le sujet du Padd doit se lier avec le projet d’agenda 21 DE LA VALLeE et de son scot, ET EN REGaRDANT VERS LA VALLéE QUI NOUS CONDUIT VERS LA SUISSE. Les attentes pour ma part d’une communauté de communes sont là (audelà du travail sur son strict territoire).
    A+

  • sonia dit :

    vos propositions sont excellentes, elles présentent tout ce que j,aimerai pour ma part voir se matérialiser pour Taninges : quoi de plus…des zones de compostage collectif, un accès aux voies sur berges qui dissuade les engins à moteur, mais pas les vélos avec remorques, un aménagement de la place derrière le garage renault. Après, je ne sais pas si cela rentrerai dans ce cadre, mais obliger toute nouvelle construction à intégrer au maximum sa production d’eau, d’électricité, favoriser des zones d’habitats à très faible emprunte écologique (habitat léger)…multiplier les zones de verger collectif, rucher. pour favoriser le remplissage du praz de lys création d’une centrale de réservation…développer la bibliothèque : horaires d’ouverture étendue : bibliothèque de graines, ludothèque…pourquoi pas tendre vers une autonomie énergétique dans la vallée, par de tres fortes incitations à l’économie et la création d’une source d’approvionnement
    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *